L’apprentissage, vaccin contre le chômage des jeunes?

l’apprentissage un véritable vaccin contre le chômage des jeunes Qu en est il au Québec ?

Elisabeth Doineau, Sénatrice de la Mayenne

La commission des affaires sociales a reçu, mercredi 20 mai,Sans titre dans le cadre d’un petit-déjeuner débat M. Bertrand Martinot, ancien délégué général à l’emploi et la formation professionnelle. Des échanges passionnants sur l’apprentissage et l’emploi des jeunes.

M. Martinot s’est employé à effectuer une comparaison des systèmes français et allemands en la matière en mettant en évidence les pistes de réforme en France et les bonnes pratiques allemandes à reproduire concernant l’apprentissage, véritable « vaccin » selon lui contre le chômage des moins de 25 ans.
Selon M. Martinot, dans les systèmes où l’alternance est peu répandue, le chômage des jeunes est élevé. A l’inverse, le chômage des jeunes est plus faible lorsque l’alternance est développée (cf. institutmontaigne.org). Les chiffres vont dans son sens : le taux de chômage des jeunes allemands est de 8% contre 25% en France. En Allemagne, 16% des jeunes de 15 à 24 ans…

View original post 87 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s