Vingt-trois génies / A la poursuite du demain d’hier Par James Kunstler

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Vingt-trois génies

IMG Auteur

Kunstler.com/24hgold.com
Publié le 04 juin 2015

S’il existait un prix Pulitzer de l’imbécilité, je ne doute aucunement qu’il aurait été décerné au rapport publié lundi par le New York Times, intitulé The Unrealized Horrors of Population Explosion. L’ancien « journal des records » voudrait nous faire croire que le ciel est la seule limite à l’expansion de l’activité humaine sur notre planète. Qu’aucun obstacle ne se présente devant nous. L’article, et la vidéo qui l’accompagne, ont été préparés par une équipe de vingt-trois journalistes. Le Times mériterait un autre prix pour avoir déniché tant d’idiots à qui affecter une seule tâche.

En plus de faire pleuvoir les critiques sur le dos du biologiste de l’université de Stanford, Paul Ehrlich, auteur de The Population Bomb (1968), ce « rapport de crise » on-ne-peut-plus imbécile passe à côté de tous les fiascos imaginables. C’est certainement là ce qui se…

View original post 1 506 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s